Ce qui reste

La friche industrielle, est un lieu interdit, une ruine honteuse et terre de personne.
La plupart des bâtiments ont été abattus et il ne reste pas grand chose de ce qui servait
à la production. La friches se vide des hommes et se remplit de végétation.

Ce qui reste est une empreinte de métaux et de plantes teintoriales trouvées
et récoltées sur la friche de DMC ; marques de tout ce qui reste de cet endroit.

The industrial westland is a place closed to passengers, a shameful ruin, a no man’s land.
Most of buildings have been demolished and there is not much left of what used
for production. The wasteland is emptied of men and filled with vegetation.

What’s left is an imprint of metals and dye plants find and harvest on the westland
of DMC ; mark
of all that remains of this place.

 

Ce qui reste
2017  - Installation, tissu teint en coton
450 x 120 cm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s