Qui écrit ?

Mémoire de fin d’étude avec pour sujet la survivance dans l’écriture.

Je pense que l’écriture avant d’être un moyen de diffusion, est un moyen de conserver
en mémoire. Qui sont ces gens dont je retrouve les notes et les billets dans mes livres d’occasion? L’écriture manuscrite comme un vecteur de fantômes qui apparaissent
au hasard, messages énigmatiques ; l’écriture mécanique comme trace, fantôme
de l’instant et du contact. L’imprimerie elle même reste un procédé que l’on ne peut
que saisir tout à fait car on ne peut être entre la matrice et le matériau. Enfin la machine elle même se met à produire de l’écriture manuscrite comme les oeuvres Marilyn de P.Parreno et Mémoire du Vent de B.Moninot qui plutôt de démentir la présence
de ces « fantômes » leur sert d’hôtes, bras mécanique comme actionné par une force invisible. Plusieurs éléments qui poussent à se poser la question suivante : qui écrit?

La bibliographie est constituée de photos de la couverture usées de mes livres
et des livres abordés dans ce mémoire. Sur la couverture, le titre est une empreinte
au caractère en plomb. Les pages calques sont des reproductions du manuscrit
de ce mémoire.

Qui écrit?
2015 – Mémoire de fin d’étude
18cm x 24cm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s